Affaire EST-WAC – Walid El Karti “Nous avons été égorgés à Radès”

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

L’attaquant du Wydad de Casablanca, Ayoub El Karti, est revenu récemment sur son but qui a été refusé lors de la finale de la ligue des champions, face à l’Espérance de Tunis.

Selon le joueur marocain, ce but est historique puisqu’il va bouleverser le football africain.

“A Rades, nous avons été égorgés mais notre tête n’a pas été coupée. Mon but a empêché le club tunisien de fêter son titre depuis un an. Je montrerai la photo du tifo des supporter wydadis à mes petits enfants. Je leur parlerai du vol du siècle.”, a déclaré le joueur au journal Al Mountakhab.

El Karti a précisé que c’est le coach, Faouzi Benzarti, qui a poussé ses joueurs à contester la décision de l’arbitre : « Cela prouve que nous ne savions pas que le VAR ne fonctionnait pas ». Il a ajouté que la présence des joueurs sur la pelouse du stade de Rades est une preuve qu’ils ne se sont pas retirés ».

El Karti a, ensuite, estimé que, sur l’ensemble des deux matchs, son équipe était meilleure que l’EST et qu’elle méritait le titre de champion d’Afrique ainsi que la participation au mondial des clubs.

Pour rappel, la finale en question a été interrompue au cours de la deuxième mi-temps du match retour après le but refusé du joueur en question. Ses coéquipiers et lui avaient exigé le retour du VAR avant de reprendre le jeu. L’arbitre a mis fin à la rencontre après plus d’une heure d’attente et l’Espérance de Tunis a été déclarée championne d’Afrique. Dans son rapport, le commissaire du match avait précisé que les coéquipiers d’El Karti avaient « refusé de reprendre le jeu ».

Le comité exécutif de la CAF a décidé, une semaine plus tard, de faire rejouer la rencontre. Saisi par l’EST, le TAS avait annulé la décision du COMEX. La commission de discipline a, ensuite, confirmé la victoire du représentant tunisien et le retrait du WAC tout comme la commission d’appel de la CAF. Les Marocains ont, à chaque fois, changé de version. Au début, ils ont avoué qu’ils ont refusé de jouer sans le retour au VAR. Ensuite, ils ont estimé que l’insécurité était la cause de l’arrêt du jeu pour ensuite prétendre qu’ils ne se sont pas retirés.


Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!
Leave a Comment

Cliquez pour s'abonner à nos notifications