Sport

Affaire Nejib Belhedi : éclaircissements de la WOWSA concernant cette “performance” !

Affaire Nejib Belhedi : éclaircissements de la WOWSA concernant cette “performance” !

Alors que son entourage a confirmé pas mal de fois qu’il a réellement nagé de Pantelleria à Yasmine Hammamet (155Km) et que le record sera enregistré sous son nom au Guinness Book, L’Association mondiale de natation en eau libre (WOWSA) a tenu à publier quelques éclaircissements sur l’Homme Fort qui a nagé dans l’eau salée pendant plus de 58 heures et s’est réveillé pendant plus de 3 jours consécutif.

Selon l’instance mondiale, visuellement et après une si longue immersion dans l’eau salée, cela amène à se poser des questions pour les cinq raisons suivantes :
1- Sa peau n’apparaissait pas suffisamment gorgée d’eau (réaction de rides humides). Dans les cas où les nageurs sont dans l’eau salée pendant plus de 12 heures, cette réaction de rides humides est normale, mais elle manquait visuellement dans le cas de Nejib.

2- Il a nagé avec une paire de lunettes et un bonnet de bain. Cependant, il y avait un manque visible de lignes de bronzage évidentes et claires autour de ses lunettes autour de ses yeux et sur son front.

3- Aucune preuve visible de langue et de lèvres gravement enflées ou frottées ou d’une gorge enflée et endolorie est vue. Lorsqu’un nageur reste dans l’eau salée pendant si longtemps, sa langue, ses lèvres et sa gorge enflent.

4- Il a parlé lucidement et clairement immédiatement après son arrivée. Après que les nageurs aient nagé si longtemps dans l’eau salée et soient restés sans dormir pendant plus de 3 jours, la capacité de parler clairement et lucidement est difficile pour tout athlète malgré ses capacités et ses motivations.

5- Dès son arrivée, il s’est levé sans grande difficulté surtout après une natation en position horizontale pendant plus de 58 heures et avoir été éveillé pendant plus de 3 jours !!

De plus, l’instance mondiale a tenu à clarifier quelques détails techniques :
– La position GPS de Nejib au point de sortie n’a pas été relevée ; ce n’était pas non plus le point où il est rentré dans l’eau.

– Le journal de l’observateur a été préparé après la nage par Nejib et non pendant la nage sachant qu’il contenait de multiples erreurs en termes de temps de nage, de vitesse et de direction du vent.

– Absence totale de photos et de vidéos soumises. Lors de l’examen, des efforts ont été faits pour extraire des données EXIF ​​​​sur des photos et des vidéos. Aucune donnée EXIF ​​n’était disponible.

Affaire à suivre surtout avec la réponse du ministère des Sports qui a précisé que la traversée de Nejib Belhadi n’a pas été organisée sous son égide. On attend alors …

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com