La blessure de Neymar: et tout le PSG retient son souffle face au Real Madrid

À quatre jours du match de la réception du Real Madrid dans le cadre des huitièmes de finale retour de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain a encaissé un gros coup dur : la blessure de Neymar Junior…

Paris retient son souffle, le Brésil aussi depuis dimanche soir. À dix minutes de la fin du match, Neymar Junior, recruté contre 222 millions d’euros cet été, s’est fait  une fissure du 5e métatarse  en allant au pressing sur Bouna Sarr. Sorti en pleurs sur civière, le numéro 10 du Paris Saint-Germain est éloigné des terrains toute cette semaine et sa présence face au Real est remise en cause. Aujourd’hui, en conférence de presse, Unai Emery a évoqué l’absence de son joueur face aux Merengue.

 c’est une blessure qui peut arriver à n’importe quel joueur. Comme c’est Neymar, beaucoup plus d’informations et de spéculations sortent. Nous avons communiqué clairement, de la part de notre docteur, du docteur de la sélection, du directeur sportif… On a cherché à faire le mieux pour le joueur et pour le club. On a d’abord pensé à une fracture de la cheville. Ensuite, on a identifié une fissure du 5e métatarse. J’ai moi-même subi cette blessure lorsque j’étais joueur, je sais plus ou moins ce que c’est. J’ai vu la radio et la fissure au niveau du 5e métatarse »“.

Comme le montre Bwin dans une étude sur les huitiemes de finale de la ligue des champions, Paris perd son joueur le plus prolifique en attaque. Véritable menace offensive, le Brésilien a marqué plus de 24 buts cette saison en 2062 minutes. Soit une moyenne d’1,04 but par match par 90 minutes. En face, c’est évidemment Cristiano Ronaldo, côté Madrilène, qui est la première menace. Il s’est d’ailleurs transformé en renard des surfaces à l’aller en inscrivant deux buts. En plein réveil depuis le début de l’année 2018, CR7 est, pour le moment, à 0,75 but marqué en 90 minutes.

Mais cette fois, Paris devra se montrer beaucoup plus solide devant ses supporters. À l’aller, le PSG a rendu les armes dans les 15 dernières minutes et a payé cher cette baisse d’intensité puisqu’il a encaissé deux buts. Dans un match qui sera forcément tendu, l’expérience joue un rôle plus qu’important. Et dans ce domaine, le Real Madrid est loin devant. Les moyennes d’âge, tout d’abord, sont plus que parlantes. L’attaque du Real est de 28,8 ans de moyenne d’âge, contre 25,6 pour le PSG. Concernant le milieu, même constat : 27,2 ans pour le Real contre 25,9 ans pour Paris. Seule la défense centrale est à l’avantage des Parisiens : 27,2 ans pour Madrid, 28,8 pour le PSG. Cependant, les différents matchs joués dans la plus prestigieuse des compétitions sont largement en faveur des Merengue puisqu’ils sont déjà apparus à 37 reprises en finale de la LDC, contre seulement 5 pour les Parisiens (Neymar, Dani Alves, Thiago Motta…). Paris doit donc faire déjouer les statistiques!

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires

Haut