Club Africain : Victor Zvunka, l’homme de la mission possible

Le nouvel entraîneur du Club Africain, Victor Zvunka a fait sa première sortie sous les couleurs rouge et blanc mardi, à l’occasion du match contre TP Mazembe en Ligue des champions.

Une semaine après le désastre de Lubumbashi et la démission de Chiheb Ellili, le CA a annoncé la nomination de Victor Zvunka au poste d’entraîneur.

Au chômage depuis qu’il a quitté le Horoya AC et la Guinée en octobre 2018, Zvunka pose ses valises en Tunisie dans l’optique d’aider l’équipe de Bab Jedid à surmonter, sportivement, la situation actuelle.

Malgré un match stérile offensivement au début de son aventure avec la formation Clubiste contre les Congolais de Mazembe, le technicien français s’est montré comme étant l’homme de la situation Debout sur la ligne de touche tout le long des 90 minutes, Zvunka était sur le point de perdre son sang-froid, orientant ses hommes et donnant des consignes.

Au cours du jeu, le Français a passé un sacré savon à Ibrahim Mouchili, meilleur joueur Clubiste face au Mazembe, révélant sa grande nervosité. Une attitude qui fut le sujet de plusieurs discussions sur les réseaux sociaux pour les Clubistes.

Victor Zvunka pourrait être le sauveur de l’équipe A Clubiste au niveau des résultats, dans un moment vulnérable où les Rouges et Blancs souffrent à tous les niveaux, sportif, administratif et directeur..

Le footballeur Victor Zvunka appartient à une génération que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Il débute en professionnel à Metz avant de rejoindre, en 1973, l’Olympique de Marseille. Club dans lequel il restera presque huit ans, quasiment inconcevable aujourd’hui. Joueur de l’équipe de France, il finira sa carrière au RC Paris en 1985 où il s’exercera pour la première fois au métier d’entraîneur.

Cette nouvelle profession va le faire voyager. Le natif du Ban-Saint-Martin en Moselle, va essuyer le banc de touche de nombreux clubs. Sauf que pour lui, c’est voulu. Fin des années 80, il entraîne pendant trois ans les Chamois Niortais avant d’enchaîner : Toulouse, Châteauroux, Nice, Guingamp, etc. La liste est longue. Et ça dure depuis 25 ans !

En France, l’homme âgé 67 ans a été vainqueur de la Coupe en 2009 avec Guingamp et finaliste en 2004 avec Châteauroux. Zvunka a fait un bon passage avec Châteauroux dans les ligues françaises  inférieures remportant le championnat de D2 en 1997 et de National en 1994.

Ainsi, le nouveau technicien du CA a essayé l’ambiance africaine en Algérie avec CR Belouizdad en 2014 et en Guinée avec Horoya Conakry en 2015.

Si le passage en Algérie n’a duré que 4 mois, Zvunka a réalisé trois très bonnes  saisons avec les Guinéen de Horoya remportant trois championnats (2016, 2017, 2018) et 2 coupes (2016,2016) avant d’être remercié en octobre 2018.

 

Commentaires

Haut