Copa America : Lionel Messi sous la menace d’une grande sanction 

Exclu ce samedi soir lors de la petite finale de la Copa America face au Chili, Lionel Messi a dénoncé la “corruption” de la confédération sud-américaine. Des propos qui pourraient lui coûter très chers. La CONMEBOL décidera du sort de l’Argentin prochainement. 

C’est sans doute son action la plus offensive du tournoi. Lionel Messi a multiplié les attaques, en zone mixte, après la victoire contre le Chili (2-1), lors de la petite finale de la Copa America. Il a d’abord critiqué l’arbitre qui l’a expulsé, puis l’organisateur du tournoi, la CONMEBOL, coupable selon lui de favoriser le Brésil. Et a expliqué son choix de ne pas récupérer sa médaille. « Je n’y suis pas allé parce que je ne veux pas faire partie de cette corruption. Tout est fait pour que le Brésil gagne. Les arbitres ne nous ont pas laissé accéder à la finale. Espérons que le VAR fonctionne contre le Pérou », avait notamment accusé l’Argentin. 

Son rouge sévère, le deuxième seulement de sa carrière (14 ans après le premier), s’est ajouté aux frustrations de la demi-finale perdue contre le Brésil (2-0), après laquelle la Pulga avait laissé planer le doute quant à l’intégrité du corps arbitral, qu’il accuse de ne pas avoir fait usage du VAR sur deux situations favorables à l’Argentine.  

D’après RMC Sport, le meneur de jeu argentin risquerait jusqu’à deux ans de suspension avec sa sélection, ce qui lui barrerait la route pour la Copa America 2020 (organisée en Argentine et en Colombie) et aux qualifications à la Coupe du Monde 2022. Autrement dit, cette suspension pourrait pousser  Lionel Messi à prendre sa retraite internationale. 

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires

Haut