Copa América : sans Neymar, le Brésil démarre fort 

La sélection brésilienne a bien entamé la Copa América, qui se déroule sur son territoire, dans la nuit de vendredi à samedi en remportant son premier match dans la compétition face à la Bolivie (3-0) dont un doublé du Barcelonais, Philippe Coutinho.

Plus de 77% de possessions et 12 tirs pour les Brésiliens au compteur ; pas de quoi satisfaire un public qui n’a pas hésité pas à montrer sa déception en sifflant. Les Brésiliens n’ont pas réussi à trouver la faille. Mais au retour des vestiaires, le destin allait enfin sourire aux hommes de Tite. Un défenseur bolivien a touché le cuir de la main dans sa surface. Après avoir fait appel à la vidéo, l’arbitre Nestor Pitana a signalé le point de penalty. Philippe Coutinho s’est lancé et ne s’est pas loupé (1-0, 50e). Le plus dur était donc fait.

Deux minutes plus tard seulement, le joueur en difficulté du côté du FC Barcelone s’offrait même un double, de la tête, suite à un bon centre de Roberto Firmino (2-0, 52e). Si elle avait réussi à tenir 45 minutes, la Bolivie aurait complètement craqué. Pas rassasiés, les Brésiliens ont continué d’attaquer et les changements effectués par Tite allait s’avérer efficaces. Everton, entré en lieu et place de David Neres, à dix minutes de la fin, a plié définitivement la rencontre d’un missile imparable pour Lampe (3-0, 85e). Willian était même proche d’y aller de son petit but (90e), mais le score en est finalement resté là.

Rendez-vous mardi pour le prochain match de la Seleçao face au Vénézuela. L’Argentine démarre cette nuit, avec un gros choc contre la Colombie.

Commentaires

Haut