Espérance de Tunis : 101 ans de gloire

C’est le plus ancien club de football tunisien, l’Espérance sportive de Tunis fête, ce mercredi 15 janvier 2020 son anniversaire dans une ambiance euphorique après une saison victorieuse.

Ces récompenses sont exposées dans le local historique du quartier populaire de Bab Souika, fief espérantiste aux abords de la médina où l’on fête chaque succès à coup d’hymnes et de fumigènes.

Créée le 15 janvier 1919 sous le protectorat français, dans un café de Bab Souika, par Mohamed  Zouaoui, un cordonnier et El Hédi Kallel, un simple fonctionnaire, l’Espérance était “le club qui incarnait le mouvement national”, affirme l’historien, Mohamed Dhifallah.

Avec ses 45 titres, dont 28 championnats et trois Ligue des champions -la dernière en novembre face au monstre sacré égyptien Al-Ahly-, l’EST fait figure de principale institution sportive du pays. D’autant que l’Espérance compte aussi des sections handball, volley ball ou encore natation, également très titrée.

Son seul vrai rival est le Club Africain, grand voisin fondé une année plus tard dans un quartier adjacent. Celui-ci s’enorgueillit notamment d’avoir compté un président tunisien dès sa création en 1920 -au contraire de l’EST à qui avait d’abord été imposé un Français, Louis Montassier. A l’époque du protectorat, Habib Bourguiba, futur père de l’indépendance, en fut le vice-président, relève Mohamed Dhifallah.

Après un siècle rempli de victoires et de titres, les Sang et Or ouvrent une nouvelle page où les supporter espèrent continuer à dominer le football tunisien.

Cliquez pour s'abonner à nos notifications