Finale Ligue des Champions : Ahmad Ahmad se livre

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

La finale retour de la Ligue des Champions d’Afrique sera reprogrammée sur terrain neutre après la Coupe d’Afrique des Nations 2019, a décidé la Confédération Africaine de football suite aux  incidents survenus au Stade de Radès, lors de la finale retour.

Ce vendredi, Ahmad Ahmad président de la CAF, est revenu sur le sujet, dans une interview accordée à France Football. Pour lui, l’instance n’avait d’autres choix que la décision qu’elle a prise.

« J’ai essayé de ramener tout le monde à la raison. En vain… J’ai même reçu des menaces du président de l’Espérance (Hamdi Meddeb). Il a lancé : ‘‘Vous voulez la révolution ?’’.  Que pouvais-je faire ? Depuis l’an dernier, dans nos compétitions, le VAR fonctionne partout, sauf en Tunisie ! Je doute que ce soit une coïncidence. Nous ne pouvons plus accepter ces dérapages, cette confusion à cause du non-fonctionnement du VAR. Déjà, le match aller avait créé des problèmes et l’arbitre a été suspendu. Donc, la CAF est déterminée à prendre des mesures très sérieuses », a indiqué Ahmad.


Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!
Leave a Comment

Cliquez pour s'abonner à nos notifications