Sport

Football- Ligue 1 (16è journée) : Spectacle désolant à Bizerte

Que faut-il faire pour que le championnat de Tunisie de football se déroule dans des conditions normales ? C’est sur cette question que doivent impérativement se pencher les responsables et toutes les parties concernées.

Dimanche, le stade 15 octobre à Bizerte a connu des scènes d’une rare violence. Alors que l’équipe locale était menée par 3 à 0 après 20 minutes de jeu, des dizaines de supporters bizertins ont envahi le terrain, agressant joueurs, responsables, stadiers et forces de l’ordre avant de détruire les installations du stade et les caméras de télévisions. Un spectacle désolant qui va à l’encontre des aspirations du pays après la révolution du 14 janvier.

L’envahissement du terrain, phénomène devenu monnaie courante depuis la reprise du championnat de la ligue 1, est un acte non seulement contraire à l’étique sportive mais également à la loi tout court. Ce genre de comportement irresponsable exige des prises de positions fermes à l’encontre des auteurs des actes de violence avec un seul mot d’ordre : la loi doit être respectée et les fauteurs de troubles punis.

Faut-il que le championnat se poursuive sans public ? La question mérite d’être posée.

Dans l’autre match, heureusement sans incidents, le club sportif d’Hammam-Lif a battu l’Olympique de Béja par 1 but à 0. Anis Ben Chouikha a été le buteur des banlieusards à la 4ème minute sur penalty. Au terme de leur septième victoire de la saison, les ‘Verts’ occupent la 4ème place avec 25 points. L’O. Béja reste lanterne rouge.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com