Ligue 1 : l’Espérance de Tunis veut rester sur une belle série

L’Espérance de Tunis va chercher cet après-midi à enchaîner sa belle série en affrontant le Club Athlétique Bizertin pour le compte d’un match en retard de la deuxième journée de la Ligue 1. 

Pourquoi ce retard accumulé ? Simplement en raison d’engagements arabe de l’EST, il était forcément impossible de faire autrement. Bref, place donc à une première mise à jour du championnat, sachant que ce n’est pas fini pour autant. En effet, l’Espérance aura encore deux matchs à disputer, outre celui d’aujourd’hui, dont le Classique face à l’Etoile Sportive du Sahel. 

Le choc EST-CAB aura lieu sur la pelouse du stade olympique d’El Menzah devant des gradins extrêmement vides et débutera à (14h00). La rencontre sera diffusée en direct sur la chaîne Watania 1. 

Pour Mouiine Chaabani et ses protégés, ça sera l’occasion de confirmer le beau visage affiché lors du dernier match en championnat face au Club Sportif Sfaxien (0-2). Mais les Espérantistes doivent dépasser la chute de régime accusée lors du match au Maroc contre l’Olympique de Safi en Coupe arabe (1-1). 

Turnover stratégique

Contre le CAB, la formation Espérantiste sera quelque peu remaniée. Face à un calendrier assez chargé, Chaabani doit opérer un turnover stratégique en se basant sur la richesse de l’effectif de l’EST. Un atout qui constitue l’une des clés de réussite au sein de l’équipe de Bab Souika. 

Du coup, l’Algérien Abdelkader Bedrane pourrait récupérer sa place dans l’axe pour remplacer Mohamed Ali Yacoubi exclu face à l’OC Safi en Coupe arabe. 

Dans le bois, c’est Rami Jeridi qui sera à la place de Moez Ben Cherifia. Ce dernier, homme du match au Maroc, peut profiter d’un petit repos avant le petit derby tunisois face au Stade Tunisien, dimanche. 

Coulibaly au rendez-vous

Bonne nouvelle pour les “Sang et Or”, le onze de départ enregistra le retour de l’infatigable Fousseney Coulibaly. Ce joueur, qui fut l’une des clés lors des deux dernières saisons glorieuses de l’EST a besoin de compétition pour être fin prêt face à une autre saison assez chargée. Et il n’y pas mieux que le championnat local pour retrouver ses marques. On a d’ailleurs hâte de voir ce que pourrait donner le duo qu’il composera avec Kwamé Bonsu qui a déjà fait oublier le Camerounais Franck Kom, précédent partenaire de Coulibaly. 

Les enjeux Cabistes

Pour le CAB, la situation est strictement différente notamment après le départ de l’entraîneur Nacif Beyaoui, leurré par le carton infligé aux “Nordistes” par le Stade Tunisien au stade d’El Alia (1-4). 

Paradoxalement, la performance des Cabistes réalisée devant l’Etoile du Sahel à Hammam-Sousse (1-2), avant leur faux pas face au Stade Tunisien, ne doit pas être perdue de vue. 

Côté technique, le défenseur Marouane Sahraoui pourrait prendre sa place après avoir été inscrit sur le banc face au ST lors du dernier match par peur d’obtenir un troisième avertissement. 

Sous la direction du nouveau coach, Mohamed Aziz, l’ailier Edem Rejaibi peut participer à la rencontre suite à sa blessure. Le staff médical a assuré que le joueur est prêt pour ce choc. 

En contrepartie, le milieu défensif Hatem Baratli sera hors service en raison de la sanction infligée au joueur après la rencontre face à l’ESS. Par conséquent, Fehmi MaaouaniAlaa Dridi et Halim Darragi formeront le milieu Cabiste. 

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires

Haut