Sport

Mondial: Kim Min-jae, le “Monstre” de la défense coréenne

Mondial: Kim Min-jae, le “Monstre” de la défense coréenne

Derrière l’immense star de Tottenham, l’attaquant Son Heung-min, la Corée de Sud peut aussi compter sur son roc en défense centrale Kim Min-jae, élément tout aussi crucial au Mondial-2022 face aux attaquants du Ghana lundi (14h00 de Paris), après avoir muselé ceux de l’Uruguay (0-0).

Lors de la préparation de la Corée du Sud pour le Mondial, tous les projecteurs étaient tournés vers la vedette Son Heung-min, victime d’une fracture du plancher orbital autour de l’oeil gauche après un choc contre l’Olympique de Marseille en Ligue des champions, début novembre.

Dans l’ombre de Son, le “Monstre” Kim Min-jae occupe toutefois une place de choix dans le coeur des supporters des “Guerriers Taeguk”, le surnom de la sélection sud-coréenne.

Son surnom de “Monstre”, en écho à un autre défenseur de classe mondiale, le Brésilien Thiago Silva, il le doit à son imposant physique, 1,90 mètre et sa puissance dans les duels face aux avant-centres, lui qui arbore plusieurs tatouages, dont la devise latine “Carpe Diem”.

Cet été, il a quitté le club turc de Fenerbahçe et s’est engagé avec Naples pour 18 millions d’euros. Il y est titulaire indiscutable de la défense centrale, tant en Serie A et en Ligue des champions, attisant un peu plus la convoitise des clubs anglais, notamment Manchester United.

“Je ne suis qu’un défenseur qui veut tout donner pour son équipe. Koulibaly est une légende, je suis un jeune défenseur qui a beaucoup appris dans un espace de temps limité”, a commenté avant le Mondial Kim, en référence au Sénégalais Kalidou Koulibaly, défenseur central de Naples pendant huit saisons jusqu’à l’été 2022.

– Il a fait oublier Koulibaly –

Après avoir passé de nombreuses années dans le championnat coréen, puis deux courts passages en Chine et en Turquie, Kim a fait oublier en l’espace de trois mois Koulibaly, alors que tout Naples a tremblé au moment du départ pour Chelsea du Sénégalais, plus gros salaire napolitain (autour de six millions annuels selon la presse).

Preuve de sa solidité, le Sud-Coréen a été élu joueur du mois de septembre du championnat d’Italie, puis a été désigné joueur du mois d’octobre par la Fédération italienne.

Naples réalise un excellent début de saison, avec cinq victoires pour une défaite en C1, et est toujours invaincu en championnat (quatorze victoires et un match nul). Si l’attaque napolitaine est souvent mise en avant, sa qualité défensive impressionne tout autant, avec seulement 12 buts encaissés en quinze matches de championnat.

Le sélectionneur de la Corée du Sud, le Portugais Paulo Bento, avait glissé à son compatriote José Mourinho, à l’époque où il entraînait à Tottenham, le nom de Kim Min-jae pour un éventuel transfert chez les Spurs, où il aurait pu rejoindre Son Heung-min, mais Kim avait pris la direction de la Turquie et de Fenerbahçe.

Jeudi, pour l’entrée en lice de la Corée du Sud, il a parfaitement tenu le choc face aux attaquants uruguayen Darwin Nunez, Luis Suarez et Edinson Cavani.

Face au Ghana, Kim devra se méfier d’André Ayew, buteur avec les “Black Stars” contre le Portugal (3-2). Quatre jours plus tard, pour un match qui pourrait s’annoncer décisif dans la quête au billet pour les huitièmes, ce sera l’attaque portugaise, emmenée par Cristiano Ronaldo, qu’il faudra contenir.

Source: Agence France-Presse.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com