Monde

Scandale à la FIFA : Blatter entraine dans sa descente en enfer, Michel Platini

Le nom de Michel Platini est apparu, vendredi, pour la première fois dans une procédure ouverte par la justice suisse à l’encontre de Sepp Blatter.
Un versement de 2 millions d’euros de Blatter à l’actuel président de l’UEFA est au cœur de cette nouvelle affaire. L’ancien capitaine de France affirme n’avoir rien à se reprocher.
Un premier grain de sable dans les engrenages de Michel Platini, candidat à la présidence de la Fifa et à la succession de Sepp Blatter, président démissionnaire. Jamais jusqu’à présent le nom du Français n’était apparu dans aucune des multiples procédures ouvertes pour les pratiques de corruption mises au jour au sein de la Fédération internationale de football. C’est désormais le cas avec la révélation ce vendredi d’une nouvelle affaire qui inculpe directement Blatter “pour soupçon de gestion déloyale et abus de confiance” mais qui concerne cette fois, Platini.
La justice suisse vise en effet, bLatter pour “un paiement déloyal”, d’un montant de deux millions de francs suisses, soit 1,8 million d’euros, en faveur de Michel Platini.
Dans un communiqué, que reproduit le quotidien espagnol AS, Platini, au terme de son audition en tant que témoin, déclare: “En ce qui concerne le paiement qui a été effectué en ma faveur, je désire clarifier que ce montant m’a été versé pour le travail que j’ai accompli de manière contractuelle pour la Fifa et je suis satisfait d’avoir pu éclaircir ce point envers les autorités”.
Des travaux effectués entre janvier 1999 et juin 2002 par un Platini devenu conseiller de Blatter après la Coupe du monde 1998, seraient à l’origine de ce versement.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com