Super Coupe d’Afrique : L’EST pour le 8e titre africain

La Super Coupe d’Afrique opposant l’Espérance Sportive de Tunis, vainqueur de la Ligue des champions, au Raja de Casablanca, vainqueur de la Coupe de la CAF, s’annonce volcanique vendredi (17h00), dans la capitale qatarienne, Doha.

L’EST cherchera son huitième titre africain puisque la finale coïncide avec le centenaire du club. Une bonne occasion pour renforcer le compte des titres des “Rouge et Jaune”.

L’importance de la préparation physique 

L’aspect physique sera essentiellement la clé du match. C’est ce à quoi l’entraîneur, Mouiine  Chaabani et le préparateur physique, Sabri Bouazizi doivent faire attention notamment avec un calendrier très chargé pour les Sang et Or plein des matchs locaux et internationaux ainsi que dans les participations récentes des joueurs avec leurs sélections (8 éléments avec la première sélection tunisienne, l’équipe nationale olympique, l’Algérie et la Libye). Dans ce contexte, le préparateur physique, Sabri Bouazizi et le médecin de l’équipe Dr Yassine Ben Ahmed travaillent d’arrache-pied pour préparer le groupe afin qu’il soit à son apogée.

Guerre psychologique 

Eliminé du championnat arabe et de la Coupe de la CAF,  après avoir perdu le pari au championnat marocain, le Raja de Casablanca ne vit pas ses meilleurs moments même après la nomination de l’entraîneur Patrice Carteron (Ex-Ahly) à la tête de la barre technique de l’équipe.

De ce fait, le RCA visera à remporter ce titre afin de se relancer et de sauver la face, cette saison.

Il est clair que les “Aigles” non seulement reconnaissent leurs traditions footballistiques, mais s’appuient également sur la “guerre psychologique”, l’attaquant du Raja, Mouhcine Iajour faisant preuve d’une confiance excessive parlant du derby maghrébin prévu au Qatar et affirmant qu’il n’ y a pas renonciation au titre.

Equipe type

De toute évidence, le coach Chaabani visera à remporter titre sans aucun risque et sans grande surprise, ce qui explique que le tacticien Espérance comptera sur son équipe type.

Quant à la composition du onze de départ contre le Raja, l’incontournable Rami Jeridi, de retour après une blessure légère, sera dans les bois, le capitaine Khalil Chammam et Chamseddine  Dhaouadi formeront l’axe central, alors que Aymen Ben Mohamed et Semah Derbali occuperont respectivement les flancs gauche et droit de la défense.

Pour le reste, le milieu de terrain sera orchestré par Fousseney Coulibaly, aux côtés de Franck  Kom qui devront assurer la couverture et la relance. Le N° 10, Youcef Belaili continuera à évoluer comme étant le régisseur dans le onze de départ pour animer l’avant-garde. En attaque, on trouvera le trio offensif habituel: Anice Badri – Hamdou Elhouni – Taha Yassine Khenissi dont le rôle sera capital au final.

Formation probable

Rami Jeridi – Sameh Derbali – Aymen Ben Mohamed – Khalil Chammam – Chamseddine    Dhaouadi – Fousseney Coulibaly – Franck Kom – Anice Badri –Hamdou Elhouni – Youssef  Belaili – Taha Yassine Khenissi.

Commentaires

Haut