Tunisie: Match Tunisie/Libye, Wissem Ben Yedder, huis-clos, affaire des clubs de Gabès, la FTF tranche

Le Bureau de la Fédération tunisienne de football (FTF) a pris, à l’issue, de sa réunion périodique tenue mercredi 18 octobre 2018, plusieurs décisions portant, entre autres,  sur le match opposant la Tunisie à la Libye comptant pour les phases éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 et la présence du public lors des rencontres.

La FTF a adressé une invitation à tous les membres des ligues nationale et régionale ainsi que les représentants des clubs affiliées à la Fédération pour assister au match entre la Tunisie et la Libye devant mener l’équipe nationale à la qualification pour le Mondial de la Russie 2018.

Le public a été invité à porter le maillot rouge et blanc pour encourager les Aigles de Carthage.

Concernant le joueur Wissam Ben Yedder, la FTF a décidé de clore définitivement ce dossier en lui souhaitant plein succès dans son parcours professionnel.

On rappelle que Wissam Ben Yedder, attaquant tançais d’origine tunisienne a montré son attachement à l’équipe de France et décliné l’invitation de la FTF de porter le maillot national.

Au niveau de l’interdiction d’entrée du public dans les stades, la FTF a décidé d’annuler la sanction du huis-clos et la remplacer par l’autorisation aux abonnés uniquement d’accéder aux stades.

Toutefois, les structures sportives spécialisées conservent le droit d’imposer le huis-clos lorsque des cas de violences entraînent des blessés, a indiqué la FTF qui précise qu’un texte sera publié à ce sujet ultérieurement.

Par ailleurs , la FTF a décidé, concernant, le dossier du Stade de Gabès et l’Avenir de Gabès, de convoquer le président et le vice-président du Stade de Gabès, respectivement, Saber Jamai et Ghassan Marzouki, le président du club de l’Avenir de Gabès et joueur Zied Chaouach pour être auditionnés vendredi 20 octobre à 11H00 par le Comité de fédération.

La Fédération a également décidé de suspendre temporairement le vice-président u Stade de Gabès jusqu’à la promulgation de la décision finale sur ce dossier.

Commentaires

Haut