Sport

Volley/CAN-2011 – 2ème J (Gr A): Tunisie-Botswana 3-0: Bon pour le moral en attendant le Maroc

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sélection nationale de volley-ball, qui avait mal entamé le championnat d’Afrique des nations en concédant la défaite vendredi face au Cameroun (2-3), a redressé la barre en s’imposant facilement samedi face au Botswana par 3 sets à 0 (25-15, 25-16, 25-13), en match comptant pour la 2e journée du premier tour (groupe A), disputé à Tanger (Maroc).

Le “six” national est appelé à remporter son dernier match de groupe, dimanche, face au Maroc pour assurer sa qualification aux demi-finales.

Les tunisiens ont débuté le match en épargnant les joueurs Noureddine Hfaiedh, Hichem Garci et Mohamed Ben Slimène, en prévision du match décisif contre le Maroc.

Les hommes de Fethi Mkaouar n’ont pas trouvé pour autant beaucoup de difficultés à imposer leur rythme et dominer un adversaire qu’ils savaient à leur portée. Au premier set, l’écart a été facilement porté à 5 puis à 10 points à la fin.

La seconde manche a été similaire à la précédente, Hichem Kaabi et Chokri Jouini posant de gros problèmes à l’adversaire par leurs services alors qu’au mur du contre Bilel Ben Hassine s’est très bien appliqué.

Au 3ème set, les tunisiens n’ont pas caché leur volonté de finir au plus vite en vue de pouvoir récupérer. Ils ont continué sur leur lancée pour l’emporter aisément 25-13.

Au terme de la rencontre, l’entraîneur, Fethi Mkaouar, a indiqué que son équipe “était placée devant l’obligation de rachat après la défaite subie face au Cameroun”. “On n’est pas tombé cependant dans la facilité”, a-t-il ajouté, précisant que les joueurs sont restés concentrés tout au long de la rencontre.

Il a relevé plusieurs points positifs au cours de ce match notamment au niveau du service qui n’avait pas bien fonctionné vendredi lors du premier match. L’équipe s’est, également, bien comportée sur le plan défensif, a-t-il souligné. “J’ai aussi fait tourner l’effectif en incorporant les joueurs qui n’ont pas été très sollicités au cours du précédent match pour qu’ils gardent leur fraîcheur physique”, a-t-il expliqué.

De son côté, le joueur tunisien Mehdi Ben Cheikh, a déclaré que l’équipe de Tunisie devait, impérativement, remporter ce match pour conserver ses chances de qualification.

“Nous avons respecté notre adversaire qui n’avait pas les mêmes moyens que nous et nous avons livré une bonne prestation”, a-t-il estimé.

Il a souligné la nécessité pour la sélection tunisienne de “se concentrer sur le match face au “six” marocain qui évoluera devant son public”. “La rencontre sera difficile pour les deux formations mais nous sommes déterminés à réussir notre passage en demi-finales”, a-t-il affirmé.

L’entraîneur du Botswana, Carlos Orta Filovi, a déclaré, pour sa part, que son équipe “qui savait qu’elle avait affaire à un puissant adversaire, doté de grandes qualités, d’une large expérience et jouant les premiers rôles, a essayé de résister autant que faire se peut”.

Il a, modestement, reconnu que le Botswana “est venu au Maroc pour acquérir de l’expérience et prendre plaisir à jouer”. “Nous ne sommes pas là pour rivaliser avec les autres sélections pour le titre mais pour améliorer notre niveau”, a-t-il fait remarquer, affirmant qu’il “importe à l’équipe de mieux de se préparer à une compétition de cette envergure et c’est un message que j’adresse à la Fédération du Botswana de volley-ball”.

Filovi a ajouté qu’un “troisième match du premier tour nous attend face au Cameroun et nous allons donner le meilleur de nous-même et essayer de combler nos lacunes”.

Interrogé sur le niveau des sélections tunisienne et marocaine avant leur face à face dimanche, l’entraîneur du Botswana a estimé que la “Tunisie a un avantage au plan technique et tactique et les joueurs tunisiens sont plus adroits, également, au service mais les tous les scénarios restent possibles sur un seul match”.

Le capitaine Kapico Chadrak, capitaine de la sélection du Botswana, a indiqué, de son côté, que ses co-équipiers “n’ont pas livré la même prestation que lors de leur premier match vendredi face au Maroc”. Il a fait remarquer que “la puissance des services des joueurs tunisiens a rendu la tâche plus difficile et a influé négativement sur l’attaque”.

“Nous ne devons pas avoir honte pour cette défaite car nous sommes au stade de l’apprentissage et de la construction de l’équipe”, a-t-il ajouté, relevant que “d’autres matches attendent notre équipe au premier tour ou au tour de classement et nous allons essayer d’améliorer nos résultats afin de terminer à une place honorable au classement final”.

Source: TAP


Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut