Sport

Espérance de Tunis : 2 entraîneurs potentiels pour succéder à Mouiine Chaabani

Espérance de Tunis : 2 entraîneurs potentiels pour succéder à Mouiine Chaabani
Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’aventure de Mouiine Chaabani avec l’Espérance Sportive de Tunis pourrait finir dans les prochains jours.

Selon des sources bien informées, la direction Espérantiste est entrain d’étudier deux noms pour succéder à Chaabani à la tête de l’équipe première afin d’attirer un coach de renom à l’EST pour la saison prochaine.

Carteron première piste

La première piste pour “L’Mkhachkha” sera bien évidemment l’entraîneur français du Zamalek, Patrice Carteron. C’est l’option la plus fréquemment évoquée ces derniers jours. Alors que l’entraîneur français est encore sous contrat avec le club cairote, les dirigeants Sang et Or ont déjà fait des enquêtes sur la situation contractuelle de Carteron.

Mouiine Chaabani a perdu face à Carteron pour la troisième fois consécutive, dont deux défaites en deux semaines. Patrice Carteron a remporté la Super coupe d’Afrique devant Mouiine Chaabani à deux reprises. Une première fois, la saison dernière à la tête d’un Raja Casablanca au plus bas de sa forme et avec un effectif moindre que celui à la disposition de Chaabani. Le technicien français a été meilleur coach et la Super coupe d’Afrique remportée l’année dernière devant l’Espérance de Chaabani lui a permis de sauver sa saison.

Un Mouiine Chaabani qui semble incapable de déchiffrer les approches tactiques de Patrice Carteron. Retrouvailles cette année d’abord en Super coupe d’Afrique. Cette fois-ci, le technicien français est aux commandes du Zamalek, pas vraiment terrible, mais toujours réaliste à souhait. Encore un titre perdu  par le coach « sang et or » devant le technicien français.

Les troisièmes retrouvailles ont ressemblé aux précédentes. Une défaite cuisante au Caire aux quarts de finale aller et un comportement qui laisse à désirer dont étaient les auteurs entre autres Mouiine Chaabani et son adjoint Majdi Traoui, lourdement sanctionnés par la CAF à cause de leur agitation sur le terrain alors qu’ils étaient censés encadrer les joueurs. Une suspension qui a laissé l’Espérance dans une situation critique au match retour, privée de son staff technique.

Option Lassaad Chebbi

D’autre part, le comité de Hamdi Meddeb pense sérieusement à la piste jeune entraîneur Lassaad Chebbi.

Cet entraîneur, qui s’annonce plein d’avenir, a conduit cette saison l’US Monastir à être la belle révélation de l’exercice actuel, en faisant la pluie et le beau temps avec son équipe.

Sous les ordres de Chebbi, l’équipe de Monastir a été auteur d’une belle prestation en remportant 9 victoires contre 4 nuls et 3 défaites jusqu’au présent.

D’ailleurs, l’ancien Clubiste a été choisi meilleur entraîneur en Ligue 1 par les coachs et les capitaines d’équipes de la première division participant à un référendum en ligne organisé par le site sportif “foot24”.

Nommé sur la tête de la barre technique de “Tarajji” le 23 octobre 2018 après avoir remercié Khaled Ben Yahia, Chaabani a remporté deux Ligues des champions et deux Championnats.


Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut