Espérance de Tunis : Une fin d’année qui s’annonce assez chargée

Après une trêve prolongée, L’Espérance Sportive de Tunis retrouve la compétition cette semaine. Les faux pas sont strictement interdits pour les “Sang et Or”. 

La mini-trêve du championnat est venue à point pour Mouiine Chaâbani et ses joueurs. Une pause qui leur a permis de se ressourcer avant d’attaquer un calendrier assez chargé en cette fin d’année 2019.
A partir de cette semaine, le champion en titre reprend le jeu avec la tenue de la 5e journée qui s’étale sur deux jours, mercredi et jeudi. L’Espérance de Tunis recevra ce jeudi l’Union Sportive de Ben Guerdane, à partir de 14h30 sur la pelouse du stade olympique d’El Menzah (à huis clos).
Cette rencontre donnera le coup d’envoi d’un long marathon de matchs qui se poursuivra jusqu’ à la fin du mois de décembre prochain avec un seul répit à l’occasion des qualifications de la CAN 2021. Entre Championnat de Tunisie, Ligue des champions d’Afrique, Coupe arabe des clubs champions et Coupe du monde des clubs, les «Rouge et Jaune» n’auront pas le temps de respirer.
Ensuite, l’Espérance de Tunis disputera les huitièmes de finale de la Coupe arabe. A l’aller, elle ira affronter l’Olympique Club Safi le 3 novembre prochain avant de recevoir son hôte marocain le 23 du même mois.
Par ailleurs, les «Sang et Or» ne chômeront pas au mois de novembre : le 10, ils iront défier le Club Sportif Sfaxien pour le compte de la 6e journée du championnat et le 17, ils recevront l’Etoile Sportive du Sahel pour le compte de la 7e journée. Deux Classiques qui s’annoncent fatigants pour les coéquipiers d’Anice Badri, notamment avec un grand nombre des défis.
La bande à Mouiine Chaâbani retrouvera pas la suite l’ambiance africaine en entamant la phase des poules en retournant au Maroc pour affronter le Raja Casablanca (29 ou 30 novembre 2019) pour le compte de la 1ère journée de cette phase. L’EST enchaînera par la deuxième journée de cette phase de groupes en recevant le 6 ou 7 décembre prochain la JS Kabilye.
Néanmoins, l’événement majeur de cette fin d’année sera sans doute la participation de l’Espérance de Tunis à la Coupe du Monde des clubs qui aura lieu au Qatar du 11 au 21 décembre prochain. Le premier adversaire dans le Mondial qatari de l’Espérance de Tunis sera le club mexicain CF Monterrey.
A Doha, les « Sang et Or » chercheront à faire mieux que lors de leurs deux dernières participations à cette joute mondiale. En effet, les Espérantistes ambitionnent d’arriver avant la cinquième place au classement mondial. C’est l’objectif à atteindre par Mouiine Chaâbani et ses joueurs au Mondial des clubs de Doha.
Le seul rendez-vous de fin d’année qui reste encore dans le doute est la Super Coupe d’Afrique. En effet, le club cairote, Zamalek SC refuse de jouer la Super Coupe à Doha en raison du conflit politique qui oppose l’Egypte au Qatar depuis un peu plus de deux ans. Alors que les Espérantistes chercheront leur revanche dans cette compétition après deux échecs en 2011 et 2018.
Mouiine Chaâbani de savoir négocier le calendrier de cette fin d’année qui s’annonce, certes, assez chargé, mais le coach «sang et or» a gagné en expérience depuis qu’il a pris les rênes de l’équipe il y a un an. Il a remporté deux Ligues de champions et conservé le titre de champion de Tunisie.
u coach donc de se mettre en évidence d’autant que ses détracteurs imputent les deux Ligues des champions remportées au travail effectué par son prédécesseur, Khaled Ben Yahia. A Chaâbani de démontrer qu’il en est le digne successeur à même de prouver que l’élève peut de loin dépasser le maître. 

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires

Haut